Rebeuss: Comment la prison se tape 14 millions Fcfa/mois sur les dos des prisonniers




Guy Marius Sagna met à nu une mafia sur les appels téléphonique qui génèreraient 14 millions Fcfa par mois à la prison de Rebeuss.

Ce n’est pas seulement les grâces présidentielles dont bénéficient les prisonniers qui font l’objet de deal. Dans les maisons d’arrêt et de détention, les prisonniers rapportent gros ! Et pour cause : Guy Marius Sagna démontre comme les autorités pénitentiaires ont  transformé son système carcéral en une industrie particulièrement profitable. Sur sa publication consultée par Rewmi, l’activiste de Frapp France Dégage de ce dimanche révèle que les autorités de Rebeuss se font des millions dans le dos des prisonniers grâce aux appels téléphoniques.

«Nous avions tous été émus par les agissements de notre tante Khady, directrice de la prison du Cap Manuel. Que dire de tonton Cheikh Tidiane Dia, directeur de la prison de Rebeuss, qui n’honore pas du tout le saint nom de Cheikh Tidiane Ahmed. Dans la prison de Rebeuss, les 10 minutes de communication sur le réseau Orange coûtent 1000 FCfa théoriquement. Ce qui est déjà du vol car nous savons tous que la prison de Rebeuss utilise des forfaits.

Pire, les téléphones de la prison de Rebeuss ont été paramétrés pour s’arrêter après 8 minutes de communication et les prisonniers paient quand même pour le prix de 10 minutes c’est à dire 1000 FCfa. Résumons: la prison de Rebeuss met des forfaits Orange de 14.900 FCfa qui font 3000 minutes. Avec 3000 minutes payées par la prison de Rebeuss à 14.900fcfa la prison gagne sur les prisonniers 375.000fcfa (3000 minutes ÷ 8 minutes = 375 prisonniers qui utilisent le téléphone × 1000fcfa = 375.000fcfa).

La prison de Rebeuss investit 14.900fcfa et fait un résultat de 375.000fcfa sur le dos des prisonniers. C’est du vol, c’est de l’exploitation d’un des groupes les plus vulnérables : les prisonniers et prisonnières. Ne soyons pas étonnés si tous les lundis et vendredis la prison de Rebeuss gagne rien que sur les appels Orange entre 900.000fcfa à 1.000.000fcfa et autour de 600.000fcfa les mardis, mercredis et jeudis. Chaque fin de mois, la prison de Rebeuss gagne sur le dos des pauvres prisonniers 14.400.000fcfa rien que pour les appels Orange. Où va cet argent. Certainement pas dans la restauration ni dans l’infirmerie ni dans les chambres des prisonniers », explique-t-il.

« À la prison de Rebeuss, le lait, le couscous, les piles, les oignons…sont achetés plus chers », déballe-t-il. Avant d’ajouter : « le 2 août prochain, nous serons solidaires des prisonniers de Rebeuss qui vont commencer une grève de la faim pour dénoncer les longues détentions arbitraires, les prix du téléphone et des marchandises de la boutique mais également les bastonnades arbitraires dont ils sont régulièrement victimes. »