ACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

À LA VEILLE DE LA CLÔTURE DU PROJET OSCAR : La cellule de veille communautaire (CVC) de Fatick fait l’état de lieux de la protection sociale dans la région

À la place d’un comité régional de développement (CRD) , la cellule de veille communautaire de Fatick a tenu à rencontrer la presse pour tirer le bilan de ses activités dans la région et faire un diagnostic de la protection sociale à Fatick. Malgré les efforts fournis par le gouvernement  à travers les filets sociaux,  beaucoup reste à faire dans la région pour réussir la protection sociale dans la région.
Face au déficit de protection sociale en matière de santé, l’état du Sénégal à travers les ministres de la santé et de l’action sociale et du ministère du développement communautaire et de l’équité sociale et territoriale a élaboré des plans stratégiques de développement de la couverture maladie universelle articulés autour des mutuelles de santé. C’est dans ce sens que le projet Oscar est venu épauler le ministre de la santé. Ainsi dans chaque région une cellule de veille communautaire (CVC) a été installé dans chaque région du pays.  Celle de la région de Fatick à travers un point de presse a présenté les résultats de la collecte d’une semaine dans le département de Fatick.
 » La collecte s’est déroulée dans quatre communes du département de Fatick pendant une semaine en collaboration avec les éléments de l’agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Ainsi 328 personnes dont 226 femmes ont été interrogés à travers les bourses de sécurité familiale (Bsf), les cartes d’égalité des chances (cec) pour les personnes vivant avec un handicap, les gratuités, la césarienne et le plan sésame » a informé Abdou Salam Thiam et les membres de la CVC de Fatick.
Sur les résultats des enquêtes, Ils ajoutent » pour le compte des bourses de sécurité familiale, les bénéficiaires ont dénoncé l’irrégularité et les difficiles conditions de paiement surtout pour les personnes handicapées lourdes. Les bénéficiaires des cartes d’égalité des chances affirment se confronter à d’énormes difficultés pour accéder aux soins malgré la gratuite totale annoncé par l’État. D’autres dénoncent la lenteur dans la production des fameuses cartes ». 
Toujours d’après les résultats des enquêtes dans la région la CVC de Fatick révèle «  les populations ne croient à la gratuité des soins pour les enfants de zéro à cinq ans Elle paye les ordonnances pour leurs enfants. La césarienne, le plan sésame et la dialyse sont présents dans la région non moins sans problème.  Pour la dialyse,les malades ne parviennent pas à payer le reste de la subvention au moment les bénéficiaires du plan sésame se retrouvent avec des médicaments qui ne sont pas pris en charge par les mutuelles de santé « .
Cependant les personnes enquêtées reconnaissant « les efforts de l’état dans le domaine sanitaire et de l’équité territoriale ». 
Pour les recommandations en vue d’une réelle politique sociale, les bénéficiaires des filets sociaux préconisent l’application de la loi d’orientation sociale pour les personnes handicapées,  le paiement de la dette de l’état aux mutuelles de santé et le renforcement du plateau médical dans les structures de santé ,  éviter la rupture fréquente des médicaments et le renforcement du personnel de santé .
Dans la région de Fatick, certaines collectivités territoriales comme la ville de Fatick, de Dioffior et de Diakhao font des efforts pour soutenir la mutuelle départementale. Les autres sont toujours à l’état de promesse.  La cellule de veille communautaire conclut que beaucoup d’efforts restent à faire dans la protection sociale dans la région de Fatick.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page