ACTUALITÉS

« Abus de pouvoir sur ses agents »: le Bureau Exécutif du Syndicat des Travailleurs Libres du Soleil descend Yakham Mbaye

Le licenciement de Fatou Ly Sall dite Croquette, chef adjoint des services des Ventes et des Contrats du journal Le Soleil, continue à faire couler beaucoup d’encre et de salive. Le Bureau Exécutif du Syndicat des Travailleurs Libres du Soleil (STLS) affilié à la Cnts/FC qui s’indigne contre cette décision du Directeur général de la boite, Yakham Mbaye, parle « d’abus de pouvoir sur ses agents ».

« En cette période exceptionnelle d’état d’urgence, où la Nation toute entière est préoccupée par la guerre contre le Covid-19, M. Mbaye, lui, a fait prétexte de la pandémie, pour assouvir son vieux projet machiavélique de licencier Mme Croquette, Fatou Ly SALL, chef adjoint des services des Ventes et des Contrats et Présidente de l’Amicale des Femmes de la SSPP Le Soleil », chargent-ils un communiqué parvenu à PressAfrik.

Revenant sur la source du problème, le STLS rappelle que « le jeudi 26 mars 2020 M. Mbaye a notifié par voie d’huissier de justice, un licenciement pour « faute lourde » à Mme Croquette. Pour cause, le DG lui a intimé, l’ordre d’aller à l’institut Pasteur se faire dépister du Covid-19, pour avoir toussé et éternué au bureau. Disposant d’un certificat médical délivré par un médecin habilité, Mme Croquette a fait comprendre au Directeur général, qu’elle n’était pas contaminée du coronavirus. Malheureusement, le DG n’a rien voulu entendre ».

Poursuivant, les travailleurs de pester : « Ne dit-on pas que « qui veut tuer son chien le traite de rage ». Pour réussir son sinistre plan de liquidation de la dame, le Directeur général a ordonné à ses services de ne pas accepter le certificat médical de notre collègue, déposé par l’entremise du coordonnateur du Collège des délégués, M. Oumar Ndiaye ».

Le STLS/FC dénonce les dérives autoritaires persistantes de Yakham Mbaye et condamne sans réserve, « cette énième forfaiture, qui vient allonger la triste série de licenciements abusifs et les harcèlements ayant poussé certains travailleurs du Soleil à la démission ».

« La Cnts/FC et la section SYNPICS du Soleil, se solidarisent avec le STLS, pour apporter leur soutien indéfectible à Mme Croquette Fatou Ly Sal, jusqu’à son rétablissement dans ses droits, sans délai ni condition, seule issue valable pour recouvrer sa dignité et laver son honneur bafoué par un Directeur général sans scrupule ni aucune considération pour les travailleurs », indique le communiqué.

Ainsi, ils exigent à M. Mbaye et son Directeur de l’Administration, M. Abdoulaye LY, de présenter leurs excuses écrites à leur collègue Moustapha Lô injustement stigmatisé et faussement accusé de présenter des symptômes au coronavirus.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page