Eiffage Marine:les travailleurs font chaque jour 12h alors qu’ils avaient signé pour 08h par jour.




  • À Eiffage Marine, les travailleurs font chaque jour 12h alors qu’ils avaient signé pour 08h par jour.
  • À Eiffage Marine, les travailleurs font donc tous les jours 04h supplémentaires qui n’ont jamais été payées depuis septembre 2019
  • À Eiffage Marine, les travailleurs ont chaque mois un salaire différent. Les salaires ne sont jamais fixes.
  • À Eiffage Marine, les chefs traitent les ouvriers comme pendant la colonisation ou l’apartheid

VSF, qui s’occupe des visas, a licencié arbitrairement 05 travailleurs dont une femme en état de grossesse.

GCO Eramet qui gère la mine de zircon de Diogo a licencié des travailleurs en 2020 alors que le gouvernement du Sénégal avait pris une ordonnance interdisant les licenciements pendant le coronavirus.

Licenciements à Sigelec, licenciements à Wehbe,licenciements à Teru bi, licenciements au King Fahd Palace…

Licenciements fepp!
Licenciements partout!

Le président Macky Sall, le ministre du travail et l’inspection du travail sont au service des patrons voyous. Jamais les travailleurs n’ont aussi soufferts que sous le magistère du président Macky Sall.

Le président Macky Sall est le président des arriérés de salaire, des licenciements arbitraires…

S’occuper de l’emploi au Sénégal, c’est d’abord protéger les travailleurs. Or les travailleurs sénégalais sont opprimés. Leurs droits piétinés. Comment un gouvernement peut-il créer des emplois quand ils ne protège pas les emplois existant? Si les travailleurs sont si opprimés quel genre d’emplois peut créer un gouvernement complice de l’esclavage salarié de ceux qui l’ont élu?

Justement, c’est parce que les patrons voyous blancs comme noirs licencient à tour de bras qu’on se retrouve devant la situation qui est que le gouvernement du président Macky Sall n’a pas réalisé une création nette d’emplois dans le secteur formel de 2012 à 2018.

Et tout cela se passe avec la complicité de centrales syndicales, de syndicats…

Macky a réduit les syndicats à leur plus simple expression pour permettre l’exploitation des travailleurs. Voilà pourquoi nous avons au Sénégal des croissances sans emploi.

C’est pourquoi nous devons continuer à nous battre pour un autre Sénégal qui défend les intérêts des travailleurs au Sénégal.

Guy Marius Sagna




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.