20 ans après la loi Taubira: une publication de nouvelles revisite l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière




Des journalistes, historiens et politiques viennent de sortir ce début mai   un recueil de 10 nouvelles approches sur « l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière ». Une œuvre qui met en perspective les avancées de la Loi Taubira, 20 ans après son adoption par la France.

« Faut-il décoloniser l’histoire pour comprendre le monde ? », se posent le Sénégalais Doudou Diène, juriste, diplomate mais aussi spécialiste de la mémoire de l’esclavage et la journaliste Bilguissa Diallo. C’est l’une des 10 nouvelles approches qui composent le livre « L’histoire de l’esclavage et de la traite négrière » paru ce 5 mai 2021.

« Dans ces pages, éminents spécialistes, historiens ou politiques, font surgir de l’ombre des vérités méconnues sur l’esclavage et la traite négrière », souffle Marc Cheb Sun, le directeur du recueil de ces 10 nouvelles approches portées sur l’esclavage et l’enseignement de son histoire.

Ce recueil de nouvelles met en perspective le traitement de l’esclavage et de la traite négrière en France, 20 ans après l’adoption de la loi Taubira. « Depuis le vote de la loi Taubira, le 21 mai 2001, tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage comme crime contre l’humanité, l’enseignement de ce pan a, certes, progressé mais reste très insuffisant », informe une note reçue à la rédaction du Soleil.

Ce livre évoque une histoire qui parle de domination, d’impérialisme, mais aussi de la façon dont des hommes et des femmes ont, au quotidien, transcendé l’oppression en révoltant, en témoignant, en imaginant.

Les autres thématiques traitées sont : La traite transatlantique repose-t-elle sur une idéologie racialiste ? (Fanny Glissant avec Marc Cheb Sun); Résistances des victimes (Myriam Cottias avec Marc Cheb Sun); la lutte contre l’esclavage : le rôle des femmes (Françoise Vergès avec Florian Dacheux); Résistances des Européens (Aline Helg avec Walid Hajar Rachedi); la traite négrière a-t-elle favorisé le développement économique de l’Europe ? (Antonio de Almeida Mendes avec Bilguissa Diallo); Nantes, Bordeaux, La Rochelle : l’héritage des grands ports négriers français (Jean-Marc Ayrault avec Charles Cohen); Comment l’esclavagisme et le colonialisme se sont-ils superposés dans l’histoire ? (Pascal Blanchard avec Marc Cheb Sun); L’esclavage et la traite négrière, à l’origine du discours sur « la race » (Maboula Soumahoro avec Aziz Oguz); Alexandre Dumas, petit-fils d’esclavage (Réjane Ereau)