VIOLENCES À L’UCAD : LES PREMIÈRES SANCTIONS TOMBENT




Des sanctions ont été prises suite aux scènes de violences constatées les 8 et 9 février 2021 à la Faculté des Sciences et Techniques (FST), à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). La commission de discipline qui s’est prononcée hier, après études des rapports établis par les services compétents, sous la présidence du Recteur Ahmadou Aly Mbaye, a servi quatre relaxes, trois réprimandes, entre autres décisions.

Toutefois, quatre interdictions d’inscription à l’UCAD ont été également servies, pour une durée d’un an, deux interdictions pour une durée de deux ans et une autre pour une durée de cinq ans.

En conséquence, le Directeur du COUD, Maguette Sène, a été instruit pour que les étudiants sanctionnés perdent leurs avantages au Campus social, avec effet immédiat.

Au total, 14 étudiants ont été auditionnés dans le cadre de la procédure.

Pour rappel, une altercation entre deux étudiants de la faculté des Sciences et Techniques, a fait un blessé grave. La victime a été conduite aux urgences. L’élection des délégués des facultés a encore été à l’origine de bagarre à l’UCAD.

D’autres sanctions sont attendues. “Dorénavant, les auteurs d’actes de violences, de quelque nature que ce soit, seront traduits devant le Conseil de discipline de l’Université et les juridictions compétentes du pays”, ont déjà averti les autorités académiques suite aux violents affrontements qui ont opposé les groupes Kékendo (diolas) et Ndefleng.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.