À une semaine de son nouveau procès en destitution, Donald Trump change d’avocats




Donald Trump

Donald Trump a engagé deux nouveaux avocats, à une semaine du début de son deuxième procès en destitution.

© Leah Millis / Reuters Donald Trump

À une semaine de son nouveau procès en destitution, changement d’équipe pour Donald Trump. Dimanche, l’ancien président américain a annoncé l’arrivée de ses deux nouveaux avocats : David Schoen et Bruce L. Castor Jr. Selon CNN, Butch Bowers et Deborah Barbier, les deux principaux avocats précédemment en charge de la défense du milliardaire, ont cessé leur collaboration car ce dernier insistait pour plaider, devant le Sénat, qu’il avait bien remporté l’élection présidentielle et avait été victime d’une fraude électorale massive.

Un argument qui va à l’encontre de tous les éléments réunis -et même à l’encontre de ce que les avocats de la campagne Trump ont plaidé devant les tribunaux lors des recours lancés après l’élection, achevés avec 1 victoire pour plus de 60 défaites, jusqu’à la Cour suprême.

Les avocats comptaient se concentrer sur un argument -destituer un président qui a quitté le pouvoir serait, selon eux, anticonstitutionnel- mais cela n’était pas suffisant pour Donald Trump.

Mais dans le communiqué diffusé par le bureau de l’ancien président, c’est bien sur ce point que l’attention est portée : «Schoen et Castor sont tous deux d’accord avec le fait que cette mise en accusation est anticonstitutionnelle ; un fait avec lequel 45 sénateurs se sont déclarés d’accord en votant la semaine dernière».

Seuls cinq des 50 sénateurs républicains -Susan Collins (Maine), Lisa Murkowski (Alaska), Mitt Romney (Utah), Ben Sasse (Nebraska) et Pat Toomey (Pennsylvanie)- ont voté en faveur de la tenue du procès en destitution de Donald Trump, mais il faudrait les deux tiers des voix, donc 67, pour déclarer le milliardaire coupable : le vote laisse donc guère de doute sur l’issue de la procédure, alors que le Sénat compte 50 démocrates et 50 républicains.

Face au soutien dont bénéficie Donald Trump dans l’électorat républicain, certains conservateurs ont fait taire les critiques qu’ils avaient émises à l’encontre de Donald Trump après l’invasion du Capitole par certains de ses partisans, fait pour lequel il a été mis en accusation pour «incitation à l’insurrection» le 13 janvier, à une semaine de la fin de son mandat. Dix républicains ont voté en faveur de la motion à la Chambre des représentants et s’exposent depuis à des représailles au sein du parti, à l’image de Liz Cheney, élue du Wyoming et fille de l’ancien vice-président, qui a vu un opposant républicain se présenter contre elle pour la prochaine élection.

David Schoen a failli défendre Jeffrey Epstein

Les deux nouveaux avocats de Donald Trump sont expérimentés. David Schoen a notamment défendu Roger Stone, son ami et conseiller de longue date qu’il a gracié de sa condamnation dans le cadre de l’enquête russe.

Il avait failli être l’avocat de Jeffrey Epstein, qu’il a rencontré quelques jours avant son suicide en prison, en 2019, comme il l’avait raconté à l’«Atlanta Journal-Constitution» : «La raison pour laquelle je dis que je ne crois pas au suicide est mon interaction avec lui ce jour-là. Il m’a fait venir dans le but, qui était celui des semaines précédentes, que je le défende.» Bruce L. Castor Jr, lui, est l’ancien procureur du district de Montgomery, en Pennsylvanie.

Il avait fait l’objet de vives critiques lorsque, en 2005, il a refusé de poursuivre Bill Cosby, accusé d’agression sexuelle.

L’ancien acteur star des années 80 a finalement été condamné en 2018, puis en appel en 2019, à trois à dix ans de prison. Dans le communiqué diffusé par le bureau de Donald Trump, l’avocat a déclaré : «C’est un privilège de défendre le 45ème président. La force de notre Constitution va être mise à l’épreuve comme jamais dans notre histoire. Elle est forte et résiliante. Un document écrit pour l’histoire et qui triomphera de l’esprit de parti, encore et toujours.»

Le procès de Donald Trump devrait démarrer le 9 février.

msn.com/fr




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.