Alpha Condé à la délégation de la Cedeao : “Je préfère être tué que de signer ma démission”




“Je préfère être tué que de signer ma démission”. C’est ce que Alpha Condé a indiqué à la délégation de la Cedeao qui l’a rencontré récemment, d’après “Jeune Afrique”.

Selon Libération online qui reprend la même, “l’ancien président guinéen demeure détenu dans l’antenne des forces spéciales installée dans une aile du Palais du peuple, à l’entrée de Kaloum, et plus précisément dans la suite où vivait précédemment le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya”.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.