Au moins 3 morts et 10 blessés dans l’explosion d’un bus au Kenya




Trois personnes sont mortes et dix autres ont été blessées mercredi après qu’un bus dans lequel elles voyageaient a heurté un engin explosif improvisé.

L’incident a eu lieu sur la route dans le comté de Mandera, dans le nord du Kenya, le long de sa frontière avec la Somalie, selon un agent gouvernemental.Il s’agit d’une autoroute très fréquentée.

“Une attaque d’un bus a eu lieu ce matin, malheureusement nous avons perdu trois passagers, le bus a été complètement endommagé par un engin explosif qui a été planté sur le sol”, a déclaré Nicholas Ndalana, coordinateur du gouvernement pour la région.

Quatre des 10 blessés sont dans un état critique, a-t-il précisé.

Il n’a pas été immédiatement précisé qui était responsable.

Au fil des ans, la zone a été fréquemment touchée par des attaques à la bombe et au fusil menées par les combattants du groupe islamiste somalien al Shabaab.

Osman Liban, un habitant de Mandera, a déclaré à Reuters que son neveu figurait parmi les blessés et que sa jambe était fracturée.

Les combattants d’al Shabaab ont tué des centaines de personnes lors de ces attaques qui ont visé le personnel de sécurité, des écoles, des véhicules, des villes et des infrastructures téléphoniques dans la région, dans le cadre de leur campagne visant à faire pression sur le Kenya pour qu’il retire ses forces de Somalie.

Les forces kenyanes font partie de l’AMISOM, la force de maintien de la paix mandatée par l’Union africaine, qui aide à défendre le gouvernement central de la Somalie contre al Shabaab.

Al Shabaab se bat depuis plus de dix ans pour renverser le gouvernement central de la Somalie et établir son propre régime fondé sur sa stricte interprétation de la charia islamique.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.