Cap-Vert : L’opposition inquiète par la situation des étudiants au Sénégal




Le président de la jeunesse du PAICV, en visite au Sénégal, a exprimé aujourd’hui sa “préoccupation” face à la réalité vécue par les étudiants après avoir rencontré l’Association des étudiants cap-verdiens à Dakar, rapporte inforpress.cv visité par Senego.

Une situation financière difficile

La préoccupation de Fidel Cardoso de Pina, telle que décrite par la Jeunesse du PAICV (Parti Africain pour l’Indépendance du Cap Vert – opposition) sur sa page Facebook, est due au fait que beaucoup de jeunes Cap-verdiens vivant à Dakar sont dans une situation financière difficile et démunis face à l’impact du covid-19.

150 euros tous les trois mois

Il précise également que l’augmentation du nombre de boursiers et du montant attribué à chacun par le Sénégal, ainsi que l’augmentation de la subvention aux étudiants accordée par le FICASE, à une partie de ces jeunes, est de 150 euros mis à disposition tous les trois mois pour répondre à leurs besoins et payer les factures.

Des étudiants sans bourse

Outre ces étudiants, souligne JPAI, il y a en moyenne 33 étudiants cap-verdiens au Sénégal qui ne reçoivent aucun soutien du gouvernement cap-verdien ou sénégalais.

Pour ces étudiants, JPAI affirme qu’il serait “important” d’avoir une mesure gouvernementale pour résoudre la situation complexe à laquelle ces jeunes résilients ont survécu.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.