Coronavirus : les Guinéens doivent se préparer à l’arrivée des nouvelles variantes (Dr Sakoba)




Les nouvelles variantes de Covid-19 qui défraient la chronique dans beaucoup de pays de la sous-région, comme le Sénégal, et du monde comme la France, ne sont pas encore arrivées en Guinée, a rassuré le Directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire à l’occasion d’une conférence de presse animée ce vendredi à Conakry. Mais il y a de quoi s’inquiéter, prévient Dr Sakoba Keita. Car, selon lui, notre pays est loin d’être à l’abri de ces autres marques de coronavirus.

« C’est vrai que pour le moment les six échantillons qu’on a envoyés à Dakar, on n’a pas pu trouver les nouvelles variantes. Mais je vais vous dire la vérité, il y a une information que j’ai reçue ce matin de RFI qui demande aux Guinéens de réfléchir. C’est ce que je vous ai dit. Quand il y a feu chez ton voisin, il faut penser que le feu peut arriver chez vous. Ce matin, sur RFI, ils ont dit que parmi leurs nouveaux cas, 50% sont causés par les nouvelles variantes. Et vous, vous avez par jour, 300 personnes qui viennent de là-bas. Malgré qu’ils aient fait leur test, ça peut leur échapper pour rentrer chez vous comme la première fois. Donc, pour moi, les Guinéens doivent se préparer à cette nouvelle variante. Parce qu’on a 2800 personnes qui arrivent par semaine. Donc quelle que soit notre manière de faire à l’aéroport, il peut y avoir quelqu’un qui nous échappe. Donc pour moi, préparons-nous à cet esprit », a-t-il averti.