En détention au Mali : Le « cerveau du génocide » des Tusti est mort




Théoneste Bagosora n’est plus. Il est décédé ce samedi 25 septembre dans un hôpital de Bamako, au Mali où il était en détention, suite à sa condamnation à 35 ans de prison par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour « génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre ».

Incarcéré dans la prison de Koulikoro avec d’autres personnalités condamnées par le TPIR d’Arusha (Tanzanie), celui que le général Roméo Dallaire, qui dirigeait les casques bleus au Rwanda en 1994, avait qualifié de « cerveau du génocide », était âgé de 80 ans, rappelle Lemonde.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.