France: une semaine législative très chargée pour le gouvernement




rfi

Avis de gros temps pour Jean Castex et ses ministres. Le Parlement, qui aurait dû être en vacances, joue les prolongations cette semaine pour se pencher notamment sur le passe sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants. REUTERS – GONZALO FUENTES

Avis de gros temps pour Jean Castex et ses ministres. Le Parlement, qui aurait dû être en vacances, joue les prolongations cette semaine pour se pencher notamment sur le passe sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants. Et ce n’est pas le seul dossier législatif sensible que le gouvernement va devoir défendre cette semaine.

Pour le passe sanitaire, les choses sérieuses commenceront mercredi 21 juillet avec la session extraordinaire du Parlement : le gouvernement présentera son texte aux députés. Avec un espoir, que les manifestations hostiles au projet ces derniers jours n’auront pas fait changer d’avis les partis d’opposition qui s’y étaient déclarés favorables. Ce sera ensuite le Sénat qui sera sollicité vendredi, avant, si tout se passe bien, d’ultimes négociations et un vote durant le week-end. Le ministre de la Santé Olivier Véran a d’ores et déjà promis qu’il durcirait le ton en cas de guérilla d’amendements.

 En parallèle, le gouvernement devra reprendre son bâton de pèlerin pour convaincre députés et sénateurs de valider enfin sa loi dite « séparatisme ». Destinée notamment à serrer la vis sur la laïcité, elle vivra sa dernière ligne droite cette semaine et un ministre sera en première ligne : le garde des Sceaux. Éric Dupond-Moretti doit également défendre au Sénat son projet pour la confiance dans l’institution judiciaire. Or, le ministre de la Justice a été mis en examen la semaine dernière, soupçonné d’avoir utilisé sa position pour sanctionner des magistrats avec qui il avait eu des différends lorsqu’il était avocat.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.