G5 Sahel : La France ne recule pas !




La 7éme Session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel vient de boucler ses travaux N’Djamena au Tchad.

Emmanuel Macron s’est exprimé après sa participation par vidéoconférence sur l’engagement de la France dans la lutte contre les Djihadistes.

« Dans les mois qui viennent notre présence militaire au Sahel ne changera pas et nous allons lancer d’autres opérations majeures » indique-t-il.

Il  appelle également à “décapiter les groupes djihadistes” affiliés à al-Qaïda au Sahel.

Tous les efforts consentis depuis ne sont pas en vains car ils ont abouti à des victoires qui ont permis de sauver une fois de plus la zone sahélienne.

Un recule des militaires français qui sont estimés à 5100 n’est pas d’actualité. Et Si Barkhane, dans son format actuel, reste donc en place, le président ne renonce pas à une prochaine évolution. De nouvelles décisions seront prises à l’été, affirme-t-il, lors d’un prochain sommet. Et d’ici là, Emmanuel Macron veut des résultats militaires, cette fois contre al-Qaïda au Maghreb islamique et singulièrement contre la haute hiérarchie des katibas qui lui sont affiliés, celle de Iyad Ag Ghali et la katiba Macina d’Amadou Koufa, un préalable pour espérer dans quelques mois un désengagement français.

Fatima B. NDIAYE




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.