Guinée : la Direction nationale des Douanes poursuivie en justice




La Direction Générale des Douanes, représentée par son DG, le Général Toumany Sangaré, est poursuivie en justice pour « abus de confiance » au préjudice de la société « les établissements Diallo Mamdou Dian et frères’’. Le procès s’est ouvert le mardi dernier, 16 février 2021, au tribunal correctionnel de Kaloum. Mais, cette première audience a été marquée par l’absence de la salle d’audience de toutes les parties en conflit, rapporte un journaliste que Guineematin.com avait dépêché sur place.

C’est une affaire de deux milliards 100 millions de francs guinéens concernant 10 conteneurs de marchandise importée par les établissements Diallo Mamadou Dian et frères.

Au cours de la procédure de dédouanement de ces 10 conteneurs composées uniquement de riz, la Douane aurait vendu toute la marchandise importée par les établissements Diallo Mamadou Dian et frères sous prétexte qu’ils resteraient devoir à la Direction Générale des Douanes une somme de 400 millions de francs guinéens suite à une précédente importation. Ce que les établissements Diallo Mamadou Dian et frères nient catégoriquement, jurant ne rien devoir à la Direction nationale des Douanes comme frais de dédouanement.

Et, à cause de leur malentendu persistant, la société « Établissements Diallo Mamadou Dian et frères »- qui proteste contre la vente de sa marchandise aux enchères sans qu’elle ne soit informée ni du prix, ni de enchérisseur (l’acheteur)- a porté l’affaire à la justice. Ainsi, toutes les parties ont été appelées à se présenter devant cette juridiction de première instance. Malheureusement, toutes ont brillé par leur absence. Aucun, ni le plaignant, ni le prévenu, n’a répondu présent à l’appel du juge Mamadou Saliou Diallo.

Finalement, le magistrat s’est vu contraint de renvoyer le dossier pour « la citation des parties ».

A suivre !