Guinée/Trafic de bois vers la Sierra Leone : un président du district mis aux arrêts




Lors de son récent passage à Mamou, le ministre de l’Environnement a fustigé le comportement de certaines personnes impliquées dans le trafic de bois de Ourékaba, une sous-préfecture frontalière avec la Sierra Leone. Suite à cette annonce, le président du district de Yomaya Limban, relevant de ladite sous-préfecture, a été interpellé par les services de sécurité et détenu à la Maison d’arrêt de Mamou. (photo d’archives)

Selon nos informations, le mis en cause, Lamine Camara, a été interpellé suite à un écrit contre sa personne. « C’est à cause d’un écrit contre lui qu’il a été convoqué à la gendarmerie« , confie Mohamed Noumez Camara, le sous-préfet de Ourékaba.

Joint par Guinéenews, Mamadouba Camara, un habitant de Yomaya Limban, témoigne : « le bois est coupé dans tous les districts de Ourékaba. Depuis 2019, Abdoulaye Camara, puisqu’il a des relations au haut niveau, cherche à destituer le président du district au profil de son grand frère. C’est ce dernier qui a écrit contre lui au ministère de l’Environnement. Il est parti en Sierra Leone à Bentou et à Kabala pour filmer des bois coupés« .

Pour sa part, Abdoulaye Camara se défend arguant qu’il a juste donné une alerte. « Je n’ai fait qu’alerter sur la coupe abusive du bois dans notre district. Le président de la République avait mis en garde par rapport à la coupe du bois. Dans notre district lorsque j’ai constaté cette coupe abusive, j’ai interpellé le président du district qui m’a répondu que c’est lui qui coupe. Ils ont créé un chemin pour transporter le bois en Sierra Leone. Moi, la chefferie ne m’intéresse pas. La déforestation n’est pas bonne pour la future génération« , a-t-il répliqué à ses détracteurs.

Faut-il rappeler que le dimanche dernier, les populations de Yomaya Limban ont organisé une marche pacifique pour exiger la libération de leur président de district. Aux derniers nouvelles, la justice se serait saisie de son dossier pour y faire toute la lumière.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.