Guinée/Trafic de drogue : Un haut gradé de la sécurité présidentielle aux arrêts…




CONAKRY-Un haut responsable de la sécurité présidentielle a été mis aux arrêts dans une nouvelle affaire de trafic de drogue. Le commandant adjoint du peloton nautique du bataillon de la sécurité présidentielle basé à Kassa, Alkaly Camara est au cœur d’un rocambolesque dossier lié au trafic de Haschich. Tenez-vous bien, ce sont 600.000 plaquettes de Haschich dont la valeur marchande est estimée à 60 milliards de francs guinéens qui ont été saisies.

C’est le Secrétariat Général à la Présidence chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé, qui a réussi le “coup de filet” après avoir été alerté par le ministère de la Défense, à propos d’un débarquement d’une importante quantité de drogue de Haschich au port de Boulbinet, appartenant à cet officier supérieur de l’armée.

Dans leurs enquêtes, les agents des services spéciaux ont interrogé de nombreux témoins parmi lesquels Ibrahima Sory Bangoura alias Lagbassi, Fodé Fofana, Aboubacar Sylla, exerçant tous au port de Boulbinet en qualité de manutentionnaires, ainsi que le Capitaine de la pirogue ayant débarqué la drogue.

“600 sacs ont été débarqués de la pirogue puis embarqués dans un camion frigorifique de couleur blanche qui appartiendrait à madame Fatou Soro Camara, épouse du commandant Alkaly, mis en cause dans cette affaire. Le lieutenant de douane Abdourahmane Camara et l’adjudant de police Tidiane Camara, présents sur les lieux ont été empêchés par le commandant Alkaly Camara de contrôler et vérifier le contenu des colis, mais ils ont signalé l’arrivée d’une voiture Renault Duster estampiller PN (police nationale) de couleur blanche dans laquelle se trouvait un lieutenant-colonel qui aurait bénéficié de 10 cartons du colis suspect après son entretien avec le commandant Alkaly Camara”, a expliqué ce mardi 30 mars 2021, le chargé de la communication Secrétariat Général à la Présidence chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé.

Le commissaire Mohamed Mazo Mansaré a précisé que ce colonel qui a été interpelé a reconnu les faits. “Il nous a conduits au domicile du monsieur auquel il a remis les cartons pour vendre. Trois cartons et demi ont été saisis sur les sept reconnus par le lieutenant-colonel en question”, a-t-il dit.

Plus loin, il a indiqué que le commandant Alkaly Camara présumé propriétaire des colis a nié les faits portés à sa charge par le capitaine du bateau et par les agents du PA de Boulbinet présents sur les lieux ce jour.

“La valeur marchande des 600 cartons de drogue saisis, soit 600.000 plaquettes, est de 60 milliards de francs guinéens”, a précisé l’officier, saluant l’implication du ministre de la Défense dans la lutte contre la drogue.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.