Haïti: 25 morts dans une évasion de prison, encore 200 prisonniers recherchés




Détenus récupérés par la police haïtienne à l'extérieur de la prison d la Croix-des-Bouquets, après une tentative d'évasion, à Port-au-Prince le 25 février 2021.

Le bilan de l’évasion massive qui a eu lieu ce jeudi 25 février en banlieue de la capitale haïtienne est considérable : plus de 200 détenus sont encore recherchés et 25 personnes ont été tuées lors de cet incident. Parmi elles figure un chef de gang notoire, abattu lors d’un contrôle de police au lendemain de son évasion.

Vingt-quatre heures après l’évasion massive qui s’est déroulée jeudi à la prison de Croix des Bouquets, les autorités haïtiennes ont donné un premier bilan chiffré. Selon Frantz Exantus, le secrétaire d’État à la Communication, plus de 400 prisonniers se sont évadés. Près de 200 ont déjà été récupérés par la police.

« Avant l’incident d’hier, il y avait 1 542 prisonniers dans la prison de Croix des Bouquets, a indiqué Frantz Exantus. Le décompte réalisé ce matin vendredi nous fait constater que 1 125 prisonniers sont en cellule. Vingt-cinq personnes sont mortes parmi lesquels six prisonniers et l’inspecteur divisionnaire Paul Hector Joseph qui était le responsable de la prison. Parmi les prisonniers morts, il y a Arnel Joseph qui a attaqué une patrouille de police qui avait arrêté la moto sur laquelle il était. La police a riposté et Arnel Joseph est mort. »

Citoyens ordinaires

Le chef de gang Arnel Joseph a été tué par les forces de l’ordre à plus de 120 km au nord de la prison au lendemain de son évasion. Selon le bilan des autorités, 18 des 25 personnes mortes seraient des citoyens ordinaires, tués par des prisonniers qui s’échappaient.