« Incursions à Yenga » : Julius Maada Bio (Sierra Léone) saisit la CEDEAO contre son voisin Alpha Condé




A l’occasion de la 58ème session ordinaire du sommet des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, le président de la République de Sierra Leone, Julius Maada Bio, ne s’est pas plaint du président Alpha Condé que contre la fermeture des frontières. Lors de la vidéoconférence organisée hier, samedi 23 janvier 2021, à Abuja (Nigéra), le général Maada Bio a également demandé aux dirigeants de la CEDEAO de se pencher sur les problèmes frontaliers entre la Guinée et la Sierra Léone, à Yenga.

« La Sierra Leone observe avec une profonde inquiétude la multiplication des incursions des troupes guinéennes dans la région de Yenga, qui se trouve dans le territoire souverain incontesté de la Sierra Leone. Le problème n’a pas été résolu et nos homologues guinéens ont continué d’empiéter sur les frontières terrestres et maritimes de la Sierra Leone », a déclaré le général Maada Bio, élu président de la République de Sierra Léonais le 31 mars 2018.

Le général Julius Maada Bio, Président de la République de Sierra Léone

Le chef de l’Etat sierra léonais a finalement demandé à l’organe régional de créer de toute urgence un comité spécial pour examiner la question non résolue de Yenga entre les deux pays par le biais d’un engagement diplomatique en vue de trouver une solution durable à ce différend frontalier de longue date.

«Incursions » à Yenga et fermeture des frontières : Julius Maada Bio dénonce Alpha Condé à la CEDEAO
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube

Cette sortie officielle du chef de l’État léonais traduit le malaise résultant l’échec d’une solution bilatérale de ce différend. Pourtant, le président Julius Maada Bio était venu en personne rencontrer son homologue guinéen, Alpha Condé, au moment où de ce dernier se préparaient par les responsables politiques et sociaux qui ont créé le FNDC contre sa volonté de changer la constitution guinéenne pour s’accrocher au pouvoir après ses deux mandats successifs.

« Le Président Julius Maada Bio de la Sierra Leone est arrivé à Conakry pour une visite de travail et d’amitié de 48H. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération et d’amitié entre la Guinée et ce pays voisin », s’était réjoui Alpha Condé dans un message publié sur son compte Twitter, le 07 mai 2019.

Aujourd’hui, la Sierra Léone dénonce ouvertement la fermeture des frontières et des « incursions » sur son territoire. Ce qui, en terme diplomatique, laisse entendre qu’il n’y a plus, à ses yeux, de relations d’amitié avec sa voisine guinéenne. Preuve, s’il en était besoins, que la personnalité des dirigeants, impacte sérieusement les relations des Etats. Mais, après cette interpellation léonaise, les Etats de la sous-région s’impliqueront-ils pour éviter tout risque de conflit entre les deux pays voisins ? C’est le souhait clairement exprimé hier par le général Julius Maada Bio…