La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz




Anastassia Verbitskaïa. Sputnik France

La Chine a trouvé de nouveaux gisements d’hydrocarbures qui viennent accroître ceux déjà prospectés ces dernières années. Un facteur de taille pour le redressement de l’économie nationale après la pandémie.

La Chine annonce avoir découvert deux nouveaux gisements très prometteurs. Ainsi, une nouvelle zone pétrolière et gazière ultra-profonde d’un milliard de tonnes a été prospectée dans le bassin du Tarim, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), a déclaré vendredi le géant énergétique China National Petroleum Corporation (CNPC). Il s’agit de la plus importante découverte dans ce bassin en près de 10 ans, relate le Global Times.

Un autre gisement, de pétrole de schiste, contenant également environ un milliards de tonnes, a été décelé dans le bassin d’Ordos, dans le nord-ouest de la Chine, a annoncé dimanche CNPC sur le réseau social Sina Weibo. C’est le plus grand gisement de pétrole de schiste jamais découvert dans le pays.

Des succès en matière de prospection

La profondeur de forage dans le bassin du Tarim atteint 8.470 mètres et la hauteur de la colonne de pétrole d’essai s’élève à 550 mètres, marquant à la fois de nouveaux records pour la profondeur de la production de pétrole et la colonne la plus élevée dans cette zone désertique. Ce bassin est l’un des plus difficiles à exploiter en raison des conditions difficiles de surface et souterraines.

Selon CNPC, la réserve de pétrole et de gaz devrait permettre la production de quatre millions de tonnes de pétrole et de 1,4 milliard de mètres cubes de gaz naturel par an avant 2025.

CNPC a déjà fait quelques découvertes majeures au cours des trois dernières années. En 2019, la société a trouvé 359 millions de tonnes de pétrole de schiste dans la province du Gansu (nord-ouest). Elle a étendu ses prospections, découvrant des réserves de 143 millions et de 550 millions de tonnes de pétrole en 2020 et au cours des cinq premiers mois de 2021. Ces nouvelles réserves marquent donc une autre étape importante.

L’économie se redresse

L’économie chinoise se redressant progressivement des suites de la pandémie de Covid-19, le pays augmentera sa consommation de gaz naturel liquéfié de 11 millions de tonnes en 2021 par rapport à 2020, assurant ainsi plus de la moitié de la croissance du marché mondial du GNL (18 millions de tonnes), selon les prévisions du conseiller en gestion énergétique Wood Mackenzie.

La production de l’énergie à partir de gaz a augmenté en Chine de 14% durant les quatre premiers mois de 2021, selon le cabinet.