L’armée israélienne révèle accidentellement des bases secrètes sur une carte en ligne




Victor Koulakov. Sputnik France

L’Armée de défense d’Israël a par inadvertance divulgué les emplacements de certaines de ses bases secrètes après avoir publié une liste excessivement complète des sites de tests au Covid-19 dans le pays. L’erreur a été ensuite corrigée.

Tsahal a publié par erreur une carte des sites de tests au coronavirus qui montrait l’emplacement de bases secrètes. La publication accidentelle de ces documents sensibles a été confirmée mardi 23 mars par un porte-parole de l’armée, rapporte le quotidien israélien Haaretz.

Les informations classifiées ont été retirées après le signalement du journal.

L’erreur est survenue car le Commandement du Front intérieur de Tsahal, en charge des opérations d’urgence et de la protection des civils, a téléchargé une carte des installations de tests au coronavirus à travers le pays.

Les lieux et noms des bases révélés

La carte a été publiée sur le site du National Emergency Portal dans le cadre de l’implication du commandement dans la gestion par l’État de la pandémie de coronavirus. La carte montrait non seulement les centres de tests au Covid-19 dans les communautés résidentielles, mais aussi dans les installations de Tsahal, y compris les bases de l’armée de l’air et du renseignement militaire.

Le niveau de détail a permis non seulement d’identifier l’emplacement de ces bases militaires, mais aussi leurs limites exactes. Leurs noms y figuraient également.

La carte a été créée en coopération avec le ministère de la Santé et a été largement mise à la disposition du public jusqu’à ce que Haaretz déclare avoir alerté Tsahal de l’erreur.

La vaccination en Israël

En Israël, 830.000 cas de Covid-19 ont été recensés depuis le début de la pandémie. Plus de 6.000 personnes sont mortes, 811.000 ont guéri.

L’ambassadeur d’Israël à Moscou, Alexander Ben Zvi, a annoncé lors d’une récente conférence de presse qu’Israël comptait vacciner entre 70 et 80% de sa population de 9,2 millions d’habitants vers la fin du mois d’avril.

M.Ben Zvi a détaillé qu’à la mi-mars près de quatre millions d’Israéliens s’étaient déjà fait injecter la seconde dose de vaccin. Au total, plus de la moitié de la population est déjà immunisée.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.