Le gouvernement guinéen lance un projet de Data center de 42,8 millions USD




Le gouvernement guinéen a lancé lundi 15 février un projet de mise en œuvre de solutions innovantes pour le développement des infrastructures de télécommunications et des TIC.
Le coût de réalisation du projet s’élève à 42,8 millions de dollars financé grâce à un partenariat entre l’Etat guinéen et l’entreprise malaisienne Komconsult Sdn.Bhd.

Selon le ministre des Postes et Télécoms Oumar Saïd Koulibaly, le projet concerne la conception et la construction d’un Data center gouvernemental et du centre d’excellence de Sonfonia Technopark situé dans le quartier Sonfonia, en banlieue de Conakry.

“Avec cet outil ultra moderne, la Guinée se donne les moyens de se positionner comme une plateforme sous-régionale dans le domaine du numérique”, a-t-il fait savoir à l’occasion d’une cérémonie marquant le lancement du projet.

“La formation et le transfert de compétence seront assurés afin d’accompagner le pays et les acteurs locaux, notamment la jeunesse, vers la quatrième révolution industrielle (industrie 4.0 et l’intelligence artificielle, le Big Data). Plus encore, les jalons d’une économie numérique dynamique sont posés afin de fournir les bases d’une Guinée prospère et créatrice de richesses”, a-t-il ajouté.

Le projet est le premier du genre dans la sous-région ouest-africaine, selon Koulibaly.

En plus du centre d’excellence qui va former les élites dans le secteur du numérique et l’installation du Data center et de son backup, le projet prévoit à terme, la fourniture de services et d’applications pour accélérer le processus digitalisation dans le pays.

La Guinée espère surtout mettre sa position géographique à profit en Afrique de l’Ouest pour assurer un rôle de leadership dans le développement du numérique dans la sous-région.

Pour le Premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana, ce projet traduit l’engagement du gouvernement à faire bénéficier la jeunesse guinéenne les avantage de la révolution industrielle.

“Un pas de plus dans la 4ème révolution technologique”, a-t-il signifié.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.