Mali: deux marocains tués par des hommes armés




Mali: deux marocains tués par des hommes armés
Deux camionneurs marocains ont été tués au Mali à plusieurs centaines de kilomètres au nord de Bamako, où ils acheminaient des marchandises, par des assaillants non identifiés, a-t-on appris dimanche de sources diplomatique marocaine et sécuritaire malienne.

Par ailleurs, la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) a annoncé sur Twitter que trois de ses Casques bleus avaient été blessés samedi matin par un engin explosif près de son camp à Kidal, dans le nord-est du pays. “Deux camionneurs marocains ont été tués samedi et un autre blessé par des hommes armés”, a affirmé à l’AFP la source diplomatique marocaine, précisant qu’ils “venaient à Bamako avec des marchandises”.

“Des hommes armés ont assassiné deux Marocains et blessé un autre hier vers Didiéni. Ils étaient à bord de camions de marchandises qui venaient à Bamako”, a indiqué à l’AFP une source sécuritaire malienne, précisant que “les deux corps ont été transportés à Bamako”. Citée par l’agence marocaine MAP, l’ambassade du Maroc a fait état, outre le blessé, d’un quatrième chauffeur qui a également survécu, et indiqué qu’elle allait demander l’ouverture d’une enquête par les autorités maliennes “afin d’élucider les circonstances de cette attaque, et la prise de mesures qui s’imposent”.

La MAP affirme que les assaillants armés se cachaient derrière les arbres bordant la route, citant des témoins selon lesquels “ils étaient cagoulés, portaient des gilets pare-balles et disposaient d’appareils de communication sans fil”. Il n’était pas établi dans l’immédiat si les auteurs de l’attaque, qui sont repartis sans emporter les marchandises, notamment des fruits, étaient des jihadistes ou des bandits.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.