Niger : au moins 18 morts dans une attaque




Ce mercredi 28 juillet 2021 aux environs de 9h00, des individus armés venus à bord de motos ont mené une attaque terroriste à Deykoukou, près de Banibangou, dans la région de Tillabéri. Selon un bilan provisoire communiqué par des sources locales, on dénombre 18 civils tués et 04 autres blessés. Il s’agit de la seconde attaque meurtrière en quelques jours qui vise les civils dans cette zone frontalière du Mali.

Selon des sources locales, c’est aux environs de 9h00 du matin, alors que les populations vaquaient normalement à leurs travaux champêtres, que les assaillants présumés membres de l’EIGS, ont fait irruption dans le village.

Les populations ont vainement tenté de riposter mais le rapport de force était en leur défaveur, les assaillants étant lourdement armés. Le bilan provisoire est lourd : 18 civils ont trouvés la mort et 04 autres blessés en plus des dégâts importants enregistrés.

C’est la deuxième attaque qui cible les civils en l’intervalle de quelques jours dans cette zone frontalière du Mali. Le dimanche dernier, 14 civils ont été massacrés à Wiyé, un village situé à quelques kilomètres de Banibangou, avec le même mode opératoire. Selon un communiqué du gouvernement qui a confirmé l’attaque, 09 personnes parmi les victimes ont été tuées dans un champ, 03 dans ledit village et 02 sur leur chemin de retour des champs. Un blessé a été également évacué à Niamey.

Malgré le renforcement du dispositif sécuritaire annoncé par le gouvernement, les attaques meurtrières ne cessent de se multiplier dans la région située dans la zone dite des trois frontières. Depuis le début de l’année, plus de 300 civils ont ainsi été massacrés dans divers localités de la zone, ce qui a provoqué un déplacement massif des populations, amplifiant par la même occasion une situation humanitaire déjà désastreuse.