Opérations de la Force conjointe du G5 Sahel : 42 individus dont 28 terroristes déjà capturés




A travers un communiqué de presse, la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) a donné jeudi les résultats provisoires des opérations en cours dans la sous-région. Au total, 42 personnes ont été déjà appréhendées, dont 28 terroristes formellement identifiés.
La cellule de communication de la Force a révélé qu’au cours d’une mission de ratissage, une unité du 8eme bataillon de la Force conjointe du G5 Sahel a découvert, dimanche dernier, un camp d’entraînement de terroristes aux environs de la localité de Torela, à quelques kilomètres de la frontière nord du Burkina Faso.

Ces derniers ont tenté de résister en ouvrant le feu sur les militaires puis ont fini par prendre la fuite. Cependant, les militaires tchadiens du bataillon ont réussi à en capturer 23, à saisir deux fusils d’assaut et à détruire une dizaine de motos.

La FC G5S est une force régionale qui a pour mission de lutter contre les terroristes dans les régions frontalières communes aux pays du G5 Sahel en étroite coordination avec toutes les forces nationales et la force Barkhane.

« Le 2 avril dernier, un individu a été appréhendé en compagnie d’une femme et d’un enfant. L’individu transportait du matériel de préparation d’engins explosifs improvisés. Le même jour, deux suspects avaient été arrêtés à Bangao », relève la même source. Qui informe que, deux jours plus tôt, 3 terroristes ont été capturés et 8 autres présumés terroristes appréhendés, le lendemain (6 avril), à Kacham.

Le communiqué renseigne en outre que le 9 avril, un détachement mixte des unités de la force conjointe de Dori et Bankilare a effectué une opération dans la localité de Sakarewal à 44 kilomètres au nord de Boulkessi, en territoire malien. Le bilan de cette action s’est soldé par l’interpellation de 4 individus détenant illégalement deux armes. Et le 13 avril, deux terroristes ont été appréhendés.

« Le Commandant de la Force conjointe G5 sahel félicite ses unités pour ces bilans encourageants qui contribuent à réduire les capacités opérationnelles des groupes armés terroristes. Il leur réitère sa pleine confiance et les exhorte à poursuivre la dynamique positive entamée », précise la cellule de communication de la Force conjointe du G5 Sahel