Plus de 680 migrants interceptés en mer et renvoyés en Libye en une journée




Plus de 680 migrants ont été interceptés en Méditerranée par les garde-côtes libyens et renvoyés dans le pays. Plus de 8 000 personnes ont connu le même sort depuis le début de l’année.

La journée du dimanche 16 mai a été intense en Méditerranée centrale. Selon Safa Msehli, porte-parole de l’Organisation internationale des migrations (OIM), plus de 680 personnes ont été interceptées en mer et renvoyées en Libye.

Tous les migrants ont ensuite été transférés en centres de détention, connus pour leurs conditions de vie déplorables. InfoMigrants reçoit régulièrement des témoignages d’exilés racontant les tortures subies dans ces prisons gérées par les autorités libyennes.

“Le soutien (de l’Union européenne) aux entités libyennes dans la SAR zone (la zone de détresse et de sauvetage) devrait être conditionné au fait que personne ne soit arbitrairement détenu ou soumis à des violations des droits de l’Homme”, a insisté Safa Msehli. “Sans ces garanties, un tel soutien devrait être reconsidéré.”

Depuis le début de l’année, plus de 8 000 migrants ont été interceptés en Méditerranée par les garde-côtes libyens et renvoyés dans le pays. Parmi eux, 4 000 sont enfermés dans les centres de détention officiels, précise encore Safa Msehli. Cela signifie que des milliers sont portés disparus.

Dimanche a également été marqué par de nombreux sauvetages au large de la Libye. En une seule journée, le Sea-Eye 4 de l’ONG allemande éponyme a porté assistance à plus de 300 personnes lors de quatre opérations. Au total, plus de 400 migrants se trouvent désormais à bord du navire humanitaire, qui a demandé lundi l’attribution d’un port sûr pour y débarquer les naufragés.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.