Pour cause de mauvais temps, les vaccins contre Ebola ne sont pas arrivés à Conakry




Au cours d’un point de presse tenu récemment, l’OMS annonçait l’arrivée très imminente des vaccins en Guinée pour riposter au virus Ebola qui vient de faire sa réapparition en région forestière. Ces vaccins devraient arriver à Conakry ce dimanche 21 février 2021. Mais les conditions météorologiques n’ont pas milité en cette faveur.
Pourtant, ils étaient nombreux, ces journalistes mobilisés autour du représentant de l’OMS et des directeurs généraux de la Pharmacie centrale de Guinée et de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, à l’effet d’être témoins de l’arrivée des vaccins.

Selon le Dr Sakoba Keita, les vaccins ont quitté depuis 9H 30, à Genève et que leur arrivée était prévue pour 13H 37. « Mais à cause des brouillards, l’avion n’a pas pu atterrir. Ils ont continué sur Dakar. Le directeur de l’Agence nous a promis que l’avion va retourner à Conakry demain matin », a confié le directeur général de l’ANSS.

Aussi, il a déclaré être en train d’examiner un plan B au cas où le ciel s’éclaircirait, pour trouver un avion à Conakry, afin de raccourcir ce délai et maintenir le plan de vaccination déjà établi par l’ANSS. « Qu’à cela ne tienne, nous préférons prendre plus de sécurité et reporter le lancement de la vaccination pour le mardi à Gouécké et à Conakry », a-t-il conclu.

L’avion transportait les vaccins qui ont été récemment annoncés par l’OMS. Il s’agit de 11 000 doses de vaccin contre Ebola qui sévit actuellement au pays.

En séjour à Goueké, l’épicentre de l’épidémie, joint au téléphone, le ministre de la Santé, le général Remy Lamah, dit avoir eu la même information avec le représentant de l’OMS, Pr George Alfred Ki-Zerbo. Ajoutant que « nous sommes en train de voir par quel moyen les vaccins peuvent être acheminés de Dakar à Conakry ».




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.