Riposte à Ebola : le Royaume d’Espagne au chevet de la Guinée




En marge d’une audience que le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étrange lui a accordée ce samedi 27 février 2021, la Secrétaire d’État du Royaume d’Espagne a annoncé le soutien de son pays à la Guinée pour l’aider à riposter à l’épidémie d’Ebola, à travers la Fédération internationale de la Croix rouge.

Il s’agit d’une assistante de l’ordre de 100 000 euros et des matériels de protection contre la maladie. Au nom du gouvernement d’Espagne et de l’Agence de coopération espagnole, Mme Cristina Gallach a exprimé toute sa satisfaction de procéder à la mise à disposition de ce geste qu’elle a jugé symbolique:

« Nous sommes très solidaires de la Guinée et sommes convaincus qu’avec la bonne gestion de la Croix rouge et du gouvernement, ça sera possible d’abattre cette maladie », a-t-elle estimé.

Le délégué de la Fédération internationale de la croix rouge en Guinée a apprécié l’assistance du gouvernement espagnol en faveur de la Guinée tout en rappelant la genèse de cet appui médical. Selon le Dr Twahiru Yuma, ce geste répond à un appel d’urgence pour la Guinée et les autres pays voisins.

« Et c’est en cela que nous apprécions le programme du ministère des Affaires étrangères qui a planifié une réunion de tous les ministres de la Santé de la région pour étudier la problématique Ebola, parce nous devons tous être au même niveau de préparation. C’est pour cela la Fédération a lancé un appel d’urgence pour notre pays à la hauteur de 8.5 millions », a rappelé Dr Twahiru Yuma.

Aux dires de l’orateur, cette assistance devrait servir à renforcer les capacités de la Croix rouge guinéenne en matière d’enterrements sécurisés, de désinfection des lieux, des ménages des personnes malades et des installations sanitaires en vue d’éviter la contamination et arrêter rapidement la propagation de cette épidémie.

Après le ministère des Affaires étrangères, le cap a été mis sur le ministère des Investissements et des Partenariats publics privés où le ministre Gabriel Curtis, entouré de ses pairs du Tourisme, des Pêches et de celui délégué à l’Agriculteur et à l’Élevage a reçu la délégation espagnole.

L’occasion a été mise à profit pour évoquer la coopération espagnole qui, actuellement se consacre davantage sur le tourisme, l’industrie et la pêche. « Donc, nous avons évoqué avec elle la possibilité d’élargir cette coopération économique avec l’Espagne à d’autres domaines. Nous avons présenté les opportunités qu’il y a en Guinée. Et nous avons demandé dans la mesure du possible d’organiser, dans un futur proche, une mission économique espagnole ici pour qu’on puisse aller plus de l’avant, présenter et concrétiser les projets », a dit Gabriel Curtis.

Selon la Secrétaire d’État du Royaume d’Espagne, cette visite s’inscrit dans le cadre de l’approfondissement des relations bilatérales existant entre son pays et la Guinée dans différents domaines importants pour le développement durable de celle-ci.

« L’Espagne est très intéressée quant à accompagner la Guinée avec ses potentialités et qui a déjà une bonne base dans des secteurs du tourisme, de l’agriculture et de la pêche. Le tout dans un cadre de planification politico-public-privé », a évalué Mme Cristina Gallach.