Sonatrach rompt son contrat avec une entreprise du Royaume-Uni, qui réclame dédommagement colossal




algerie7.com

by Sakhra

Le capital.fr nous informe que le géant algérien du gaz et du pétrole Sonatrach annule un contrat avec l’entreprise britannique Sunny Hill Energy pour exploiter un champ gazier du sud de l’Algérie. Sunny Hill, qui juge que “Sonatrach a agi de manière agressive et irrationnelle”, réclame des réparations d’un milliard de dollars, en justice !

Vents contraires pour Sonatrach. Alors que le géant public gazier et pétrolier algérien a annulé un contrat avec Sunny Hill Energy pour exploiter un champ gazier du sud de l’Algérie, le groupe britannique éconduit réclame des réparations d’un milliard de dollars devant la justice. Sonatrach a mis fin au contrat noué avec Sunny Hill Energy pour exploiter en partenariat ce site qui se situe à 1.100 kilomètres au sud-est d’Alger et dans lequel la société britannique dit avoir investi des centaines de millions de dollars, selon un communiqué. Sunny Hill Energy, qui détient 38,25% des parts du projet Ain Tsila, affirme que le géant pétrolier n’a proposé aucune compensation financière.

Sonatrach