The Lancet révèle le taux d’efficacité de la première dose du vaccin de Pfizer après des essais en Israël




Anastasia Patts. Sputnik France

Publiés dans The Lancet, les résultats d’une campagne de vaccination réalisée auprès du personnel soignant d’un hôpital israélien avec le vaccin de Pfizer-BioNTech montrent que la première dose est efficace dans 85% des cas durant une période de 15 à 28 jours après l’injection

La première dose du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech a montré une efficacité de 85%, indique une étude menée auprès du personnel du Centre médical Chaim Sheba en Israël, dont les résultats ont été publiés dans la revue The Lancet.

L’hôpital, le plus grand d’Israël, indique que 7.214 membres du personnel se sont fait inoculer la première dose du vaccin et qu’une réduction de 85% des symptômes du Covid-19 a été constatée dans les 15 à 28 jours après l’injection.

La réduction globale des personnes infectées, y compris les porteurs asymptomatiques, est de 75%. Cette campagne de vaccination a été lancée le 19 décembre 2020. Cependant, le groupe du personnel hospitalier vacciné était principalement constitué de jeunes et en bonne santé, a déclaré aux journalistes l’épidémiologiste du centre, Gili Regev-Yochay, cité par Reuters.

Contrairement à l’essai clinique de Pfizer, «nous n’avons pas beaucoup [de personnel, ndlr] ici âgés de plus de 65 ans», a-t-elle ajouté.

Validation des résultats

Les auteurs de l’étude mettent en garde contre sa nature observationnelle. «Le manque de surveillance active en laboratoire pourrait entraîner une sous-estimation des cas asymptomatiques».

Selon eux, ces résultats de réduction des taux d’infections par le SARS-CoV-2, qui incluent les personnes asymptomatiques, doivent être validés par une surveillance active des personnes vaccinées.

Annoncée par Pfizer-BioNTech, l’efficacité globale atteint 95%, dans un schéma à deux doses administrées à 21 jours d’intervalle.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.