AFFAIRE BOFA-BAYOTTE : LES 25 DÉTENUS MENACENT D’ENTAMER UNE GRÈVE DE LA FAIM




Les 25 détenus dans l’affaire Bofa-Bayotte vont entamé, lundi, 19 avril 2020, une grève de la faim. Pour cause : ils exigent l’ouverture d’un procès. René Capain Bassène et camarades, inculpés dans la tuerie, protestent aussi contre les mauvaises conditions de détention. Ils sont détenus à la maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor.

Pour rappel, des exploitants forestiers, essentiellement des jeunes, avaient été pris à partie le 6 janvier 2018 par un groupe d’hommes fortement armés, dans la forêt de Bofa-Bayotte, non loin de la frontière sénégalo-bissau-guinéenne, située dans la commune de Niassya. Le bilan était lourd : 13 exploitants forestiers assassinés, 7 autres blessés dont 3 évacués à Dakar.

Au moins 16 présumés auteurs de cette tuerie ont été arrêtés. Après un séjour carcéral de 2 ans au camp pénal et à la maison d’arrêt de Rebeus, ils ont été transférés à Ziguinchor pour nécessité d’enquête.