Assane Diouf et Tounkara accusés de terrorisme : L’Etat a-t-il mesuré son acte !




C’est à croire que l’Etat du Sénégal n’a pas mesuré l’ampleur des dégâts qu’il a causé en voulant liquider des activistes tapis dans les réseaux et qui s’en prenent à lui hors de nos frontières. Assane Diouf avait été  arrêté pour apologie de terrorisme.

La suite est connue de tous. Aujourd’hui, c’est au tour de l’activiste Ousmane Tounkara d’être en retour accusé de terrorisme et de menaces de mort. Il est présentement arrêté aux Etats-Unis. Il est incarcéré à la prison du Comté  d’Hudson dans l’Etat de New jersey.

Quant à Assane Diouf, les effets collatéraux de ses accusations continuent de l’accabler autrement. Il est présentement en prison dans son propre pays après avoir été rapatrié et plusieurs fois incarcéré.

Du coup, la question est de se demander si l’Etat du Sénégal n’est pas en train de faire fausse route en accusant ses propres compatriotes de terrorisme pour les livrer aux FBI qui ne badinent jamais avec les terroristes qui ont eu à attaquer le World Center et tué près de 3000 morts.

Face à l’ampleur du terrorisme dans le monde et ses effets collatéraux, il serait abject que l’Etat du Sénégal présente certains de nos compatriotes comme des terroristes dans le seul but de les faire emprisonner ou les faire rapatrier.

Cette image est dangereuse pour notre pays et risque à bien des égards de peindre les sénégalais comme de potentiels terroristes pour de simples activistes qui n’auraient aucun lien avec ces organisations occultes.