Dieyna Baldé condamnée à 6 mois avec sursis




Dieyna Baldé échappe à la prison. Jugée ce matin, Dieyna Baldé a été reconnue coupable et condamnée à 6 mois avec sursis. L’ex chanteuse de Sen Petit Gallé est donc libre.

La chanteuse a été inculpée en même temps que son frère, de vol de téléphone, collecte illicite de données à caractère personnel, menace de diffusions de données, accès, maintien et sabotage dans un système informatisé.

La starlette risquait jusqu’à 5 ans de prison ferme. Les chefs d’accusations qui pèsent sur la jeune chanteuse sont lourdes: pour le vol commis la nuit, l’article 368 dispose: « sera puni d’un emprisonnement de 5 à 10 ans et d’une amende de 50.000 à 500.000 Fcfa, tout individu coupable de vol ou de tentative de vol commis avec l’une des circonstances prévues à l’article 366 ou avec l’une de celles énoncées ci–après : (…) Si le vol a été commis la nuit ».

Dieyna Baldé et Cie sont poursuivis pour vol, menaces de diffusion à caractère personnel, et suppression de données dans un système informatique. Pour cette infraction, ses complices risquent également une peine de 5 ans de prison. Ce délit est régi par la loi numéro 2008-11 du 25 janvier 2008 portant sur la cybercriminalité. Si toutefois sa culpabilité est établie, la chanteuse pourra voir sa carrière connaître un véritable coup de frein.