GOUDOMP : UN KANKOURANG TUÉ




Un Kankourang, rossé de coups de bâton, a finalement rendu l’âme. Le drame s’est produit, hier, à Gomdomp, dans la commune de Djibanar. Il sera inhumé ce dimanche, au moment où son bourreau, l’accusant d’avoir violenté sa mère, est entre les mains des gendarmes.

Tout est parti, d’après le récit du correspondant d’iRadio, d’une journée d’investissement humain initiée hier samedi, par les jeunes du village de Kassa Kaour. Procédant au nettoyage de leur poste de santé, ils ont fait recours à deux Kankourang, pour mobiliser la population.

Mais, les choses tournent mal lorsqu’une vieille dame, qui s’adonnait à ses activités de maraichages dans un champ, est prise de panique à la vue de l’être mystique. Des sources concordantes assurent, toutefois, que le Kankourang ne l’a pas touchée. Mais, la dame est tétanisée par la peur.

Son fils qui n’était pas présent au moment des faits, a vite rallié les lieux à moto, rossant de coups de bâton l’autre Kankourang qu’il a croisé sur son chemin. Atteint au crâne, le porteur de masque est acheminé d’urgence au centre de santé de Goudomp puis à Ziguinchor où il rendra l’âme aux environs de 23 heures.