Immigration clandestine : Trois pères de familles condamnés à deux ans de prison




Trois pères de famille accusés d’avoir fait embarquer leurs enfants sur des pirogues à destination de l’Espagne ont été condamnés mardi à Mbour à deux ans de prison, dont un mois ferme.

Parmi les condamnés figurent le père de Doudou, mineur, décédé en mer, fin octobre alors qu’il était embarqué par son père dans une pirogue qui comptait se rendre en Espagne. L’affaire massivement relayée par la presse avait choqué l’opinion. Les trois hommes ont été relaxés du chef de «complicité de trafic de migrants», mais reconnus coupables de «mise en danger de la vie d’autrui».

L’accusation avait mis en avant la «grave négligence des pères» qui ont payé des passeurs qui organisent ces départs, dont celui du jeune Doudou qui a viré au drame. Pour la défense, ces pères ne sont pas des coupables, mais seraient eux-mêmes victimes des passeurs.