“1000 lits pour 24 milliards”, MLD fait la leçon au régime




Dans sa questekki de la semaine, Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki, a abordé la problématique de la capacité d’accueil dans les hôpitaux, en cette période de covid-19. Il estime que l’Etat aurait pu avoir plus de lits, moins cher.

“La troisième vague a mis à nu l’échec de la stratégie du régime. J’ai plusieurs fois insisté pour rappeler le caractère critique des investissements visant à renforcer les CTE en capacité de traitement des cas sévères et graves. Le Rwanda a construit une capacité en moins de six mois.

Rien n’empêche le Sénégal de se doter d’une capacité globale de 1000 lits, dont le coût ne dépasse pas vingt-cinq milliards de FCFA. Mais Abdoulaye Diouf Sarr a préféré faire du capitalisme de copains avec les fonds de la Force Covid-19. Irresponsabilité et incompétence sont la marque de la gestion BBY de la Covid-19.

Irresponsabilité. Macky Sall est informé, fin mai, que la troisième vague va arriver par les services compétents. Il n’en a cure, il engage ses tournées politiques propageant le virus, par le biais de jeunes entassés dans des bus.

Incompétence. Les CTE sont dépassés et le personnel médical est à bout, fatigué et primes non payées. Le covid-business prend l’ascenseur.

Dans ces circonstances, le Peuple doit se vacciner, éviter les rassemblements et respecter les mesures barrières. Les prédateurs de BBY ont déjà pris leur disposition pour échapper à la pandémie.”