Abdoul Mbaye avertit Macky: “La fin de leur règne ne doit pas les pousser au sacrifice de la paix”




L’affaire Ousmane Sonko/Adji Sarr se poursuit avec plusieurs arrestations dans le camps de Pastef-Les Patriotes mais aussi du coté des activistes. L’ancien premier ministre de Macky Sall, Abdoul Mbaye dénonce ces nombreuses arrestations et exige leur libération immédiate et sans condition.

En colère

“Personne ne doit être dupe. Un recul démocratique se mesure à des faits qui ne trompent pas. Les rafles préventives et arrestations en masse en font partie“, lit-on sur sa page facebook.

Gardons nos acquis démocratiques

Le président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (Act) demande au chef de l’Etat de retrouver la raison et la sérénité avant qu’il ne soit trop tard. “Les rafles préventives et les arrestations sont inadmissibles. Macky SALL, son gouvernement et sa coalition doivent retrouver la raison, faire preuve de calme et de modération. La fin prochaine de leur règne ne doit pas les pousser au sacrifice de la paix et de la stabilité du SENEGAL“, regrette-t-il.

Les avertissements

Il poursuit: “Nous l’avions dit. Nous le répétons: la mal gouvernance, l’injustice et l’insulte à la dignité sont le terreau qui font les soulèvements populaires. L’usage de la force et l’atteinte aux libertés pour tenter de retenir la déferlante qui se forme ne sauraient être solutions. Elles préparent plutôt la déflagration. Les jeunes et autres personnes arrêtées doivent être libérées. Il est encore temps pour ces gens qui nous gouvernent de faire preuve de mesure“, a conclu le banquier.