Aminata A.DIATTA : « L’affaire Adji SARR a déjà mis à terre SONKO », pourquoi tirer sur une ambulance




Le ministre du Commerce est sorti de son mutisme et se prononce enfin sur son silence remarqué pendant que l’affaire dite Adji SARR-Ousmane SONKO défrayait la chronique.

Aminata Assome DIATTA explique avoir préféré garder le silence pour ne pas avoir à enfoncer le leader de PASTEF qui, indique-t-elle, était déjà au fond du trou. S’en prendre à Ousmane SONKO serait, dit-elle, « comme tirer sur une ambulance ».

« Je ne réponds pas aux attaques, en général. Concernant l’affaire Adji SARR-SONKO, j’ai dit à mes camarades de parti que ma loyauté envers le président de la République. Que pour moi, un engagement doit être sincère. Toutefois, je ne peux adopter certaines postures, quand je sais que créerai plus de problèmes au président que je ne lui apporterai de solutions », commence-t-elle par observer.

A l’en croire, contrairement à ce que certains ont dit, Madiambal DIAGNE en l’occurrence, elle ne s’est jamais tue pour des raisons ethniques. « L’affaire Adji SARR a déjà mis à terre SONKO, donc je ne voulais pas être celle qui porte un coup de grâce. Comme le président de la République Macky SALL, je crois que la politique peut s’accommoder de l’éthique. Attaquer SONKO, à ce moment, aurait été comme tirer sur une ambulance. Je veux gagner sur le terrain politique à la loyale », observe Aminata Assome DIATTA.

A rappeler que, dans une chronique, le directeur de publication du journal LeQuoditien avait écrit que la ministre s’était réfugiée dans le silence pour ne pas avoir à s’en prendre au leader de PASTEF pour des raisons ethniques.