Bambilor / Projet de redécoupage de la commune : « Il y a anguille sous roche dans le rapport du projet de redécoupage que le ministre, Oumar Guèye a présenté » (Ndiagne Diop, maire)




Suite à la décision du chef de l’État de réviser le découpage administratif de certaines circonscriptions de la région de Dakar, le Conseil municipal de Bambilor s’est réuni en procédure d’urgence en présence du sous préfet de l’arrondissement pour donner son avis sur le projet de redécoupage de leur commune, conformément aux dispositions du code général des collectivités territoriales. 

Cette rencontre a eu lieu ce vendredi 7 mai 2021 à la Salle de délibération de la mairie de Bambilor. Sur 48 conseillers municipaux présents à cette rencontre, 11 ont voté pour le projet de redécoupage de la commune et 37 contre le projet. 

Selon le député-maire de la commune de Bambilor, Ndiagne Diop, “il y a anguille sous roche dans le rapport du projet de redécoupage que le ministre des collectivités territoriales, Oumar Guèye a présenté. Au lieu de 5 villages déclarés, c’est plutôt 10 villages de la commune de Bambilor qui seront rattachés à la commune de Sangalkam (7 villages et 3 cités). Il restera 12 villages à la commune de Bambilor contrairement à 14 qu’il a annoncé dans son rapport.” 

Ce que le maire de la commune de Bambilor et toute la population ont dénoncé. Selon toujours Ndiagne Diop, le ministre Oumar Guèye est derrière cette manœuvre pour des intérêts politico-personnels. Ce qui est contradictoire avec la vision du Chef de l’État. “70% du budget de Bambilor provient des villages qu’il veut rattacher dans sa commune”, déclare t-il. 

Pour manifester leur désaccord avec ce nouveau projet de redécoupage de la commune de Bambilor, les jeunes ont brûlé des pneus, bloqué la circulation, arboré des brassards rouges… Les populations de Bambilor se disent plus que jamais déterminées à faire face à ce projet et aux manœuvres du ministre Oumar Guèye. Ainsi, il a été déclaré persona non grata à Bambilor…

Crédit: Lien source