Ces 4 choses sur lesquelles Macky oppose son véto!




Ceux qui s’attendent à une augmentation de salaire, à la baisse des factures d’eau et d’électricité, ou encore au prolongement de l’âge de la retraite peuvent déchanter. La réponse du président de Macky Sall sur ces questions, samedi dernier, est claire. C’était à l’occasion de la traditionnelle séance de dépôt des cahiers de doléances.

Prix eau et électricité

«Il faut que tous les sénégalais aient accès à l’eau et à l’électricité. C’est énormément de ressources. C’est plus de 1200 milliards qu’il faut faire d’ici 2024-2025. Donc si on veut commencer par baisser les prix de l’eau et de l’électricité on ne s’en sortira pas. S’il n’y a pas d’équilibre dans le secteur il n’y aura pas de financements. Il y a la tranche sociale. Là-dessus on ne bougera pas. On va toujours protéger les ménages faibles. Mais le reste il faut qu’ils payent un peu le bien.»

L’impôt sur les salaires

«La baisse de la fiscalité sur les salaires ce n’est pas possible. Non seulement nous Etat nous avions fait beaucoup d’efforts l’année dernière et cette année. Déjà sur la loi de finance initiale 2021 tout comme celle de l’année dernière, les entreprises du secteur du tourisme, du transport aérien de la restauration, de la presse ont été exonérées d’impôt, de taxes et de retenues à la source à cause du contexte.»

Révision des salaires

«Si réviser les conditions de rémunération c’est mettre tout le monde au niveau de ceux qui ont les plus gros avantages ce n’est pas possible. Ça c’est impossible. Il y a eu des injustices je suis d’accord. Il y a eu des choses inacceptables dans la fonction publique. Vous avez les gens qui ont les mêmes niveaux de formation, certains peuvent payer deux fois les autres. C’est inadmissible. Certains ont des capacités, ils l’ont utilisé, l’Etat cède par moment, ce qui est regrettable.»

L’âge de la retraite

«On ne peut pas toujours bénéficier des avantages de la fonction publique et vouloir les garder à vie. On ne peut pas continuer à gérer des séniors alors qu’il y a des jeunes qui frappent à la porte. Je ne suis pas favorable pour une simple et bonne raison: 77% de la population ont moins de 35 ans. Je compte sur vous pour que cette question ne revienne pas l’année prochaine.»




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.