Conseil constitutionnel: Macky Sall et son 3ème mandat




“Actuellement le président Macky Sall cherche désespérément 3 juges qui épousent la cause du troisième mandat et un remplaçant du Président actuel Pape Oumar Sakho dont le mandat expire en 2022”, révèle le membre du mouvement national des cadres de Pastef, Amadou Ba.

Selon Xibaru , les magistrats sont fâchés contre le pouvoir et  Macky surtout à cause de son « très impopulaire » ministre de la Justice, Me Malick Sall, le bourreau de Souleymane Teliko qu’il a traduit devant le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature. Les Juges refusent tout simplement de le suivre dans sa stratégie du troisième mandat.

Pour l’instant , les juges Ndiaw Diouf et Mandiogou Ndiaye ne sont pas encore remplacés car ces derniers ont fini leur mandat au conseil constitutionnel depuis le 30 juin dernier et à Bousso Diaw Fall décédée le dimanche 3 janvier 2021. La même source ajoute que les magistrats  fuient Macky SALL pour ne pas cautionner son « 3ème » mandat. Selon des sources les magistrats déclinent toutes les propositions du Palais;