Convocation Devant L’OFNAC : Seynabou NDIAYE DIAKHATÉ Corrige Mansour FAYE




En septembre dernier, Mansour FAYE alors ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, déclarait qu’il ne déférerait pas à une convocation de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC).

Pour le beau-frère de Macky SALL, pris dans le tourbillon des 63 milliards destinés à l’achat des vivres alimentaires dans le cadre du plan de riposte contre la pandémie, cet organe de contrôle n’a pas la prérogative de le convoquer. Une déclaration qui avait fait couler beaucoup d’encre et de salives.

Seulement, pour la présidente de l’OFNAC, Mansour FAYE a tout faux. Invitée d’une radio de la place, Seynabou NDIAYE DIAKHATÉ estime que cette polémique n’a pas sa raison d’être puisque les textes constitutifs de l’OFNAC sont clairs à ce sujet.

« Les textes vous disent : dans le cadre de l’exécution de ses missions, l’OFNAC peut entendre toute personne présumée avoir pris part à la commission de l’un des faits prévus à l’article premier de la présente loi », explique-t-elle. Avant d’annoncer qu’une enquête a été ouverte sur la gestion desdits 63 milliards.