DETHIE FALL CHARGE L’ETAT : « IL FAUDRAIT QUE LA VISION QUITTE DIAMNIADIO »




Évoquant le drame de l’émigration irrégulière, à l’Assemblée nationale, ce vendredi, 27 novembre, le député Déthié Fall (Rewmi) a déploré que l’Agriculture ne soit pas un moteur de développement pourvoyeur d’emplois.

“Vous avez une partie de la solution entre vos mains mais cela nécessite que la vision quitte Diamniadio pour rejoindre la Vallée du fleuve Sénégal, pour rejoindre les terres de l’Anambé, et les 150 mille hectares qui peuvent être également être utilisés”, a chargé le parlementaire.

Le vice-président de Rewmi de poursuivre : “Je vais vous donner un exemple, les dix dernières années, vous pouvez vérifier les chiffres, à part cette année, vous avez la facture céréalière qui est entre 200 et 300 milliards F CFA, concernant les importations. Si on traduisait cela en chiffres d’affaires, les économistes savent ce que je dis, on peut réserver les 30 à 40% comme masse salariale. Ce qui équivaudrait à 90 milliards. Même si on prend un jeune, on lui alloue trois millions de salaires annuels, l’équivalent de 250 000 F CFA, en salaire mensuel, on aurait sorti aujourd’hui trente mille jeunes du chômage. Donc, on est en train de sortir des devises, d’enrichir d’autres alors qu’on a la possibilité d’utiliser à l’intérieur pour régler la question du chômage, également la question de la souveraineté alimentaire. Et cette facture est beaucoup plus élevée que le budget alloué à la jeunesse, à l’élevage, au développement industriel.”

Et d’ajouter : “ils ont aujourd’hui des préoccupations de ventre, et des ventres exposés aux cours mondiaux. Parce que justement les denrées de première nécessité ne viennent pas d’ici. On peut parler du riz, du blé, du maïs. Et rien est fait, on est encore dans une courbe qui maintient, et les données de la Banque mondiale sont là pour l’attester, le niveau de la contribution dans le PIB, au niveau du secteur primaire, de 2010, on était à 16%, en 2019, à 15%. Là où les services sont encore à 50-60%. En bon mathématicien, je dirai tout simplement qu’il urge si cette fonction est la fonction X, d’appliquer la fonction 1 sur X pour que l’Agriculture soit le moteur du développement mais également une agriculture pourvoyeuse d’emplois. Mais on est encore là à gérer des intrants, des distributions de terre entre députés, entre riches, entre gouvernants. Là où le paysan qui est à l’intérieur du pays a besoin de ces intrants et ne les voient pas. Ce sont ces choses-là qu’il faudra fondamentalement régler, et le plus rapidement possible.”

Pour finir, Déthié Fall a souligné l’urgence de “régler le chômage par l’Agriculture en grande partie.” “Vous avez cette responsabilité-là”, a-t-il dit, s’adressant au Pr Moussa Baldé, la tutelle qui défendait son budget 2021 arrêté à près de 171 milliards F CFA.