Elections locales : Le PDS contre la démarche « politicienne et partisane » de Macky SALL




Le chargé des élections du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se dit outré par l’officialisation de la date des élections locales fixée le 23 janvier 2022.

Selon lui, le président Macky SALL a fait fi des rapports issus du dialogue politique et a pris une décision unilatérale.

« Le PDS constate l’entêtement de Macky SALL de vouloir organiser des élections en 2022 conformément à sa volonté et celle de sa mouvance, décidant ainsi de ne pas prendre en compte les avis des autres parties prenantes au dialogue national », déclare Cheikh DIENG.

Le responsable libéral a dénoncé une autre tentative de « politique politicienne » et « partisane » du chef de l’Etat qui est un habitué des faits et ne connaît que le forcing. Faisant allusion au redécoupage administratif, Cheikh DIENG estime qu’il va « chambouler toute la carte électorale » car, poursuit-il, « à 7 mois 11 jours des élections, il faudra rééditer des cartes d’électeurs pour toutes les populations concernées par ce découpage ».