Fraude à Grand-Dakar: Zahra répond à Barthélemy




A la veille de la clôture de la révision exceptionnelle des listes électorales, la responsable de l’APR à Sicap Liberté, Zahra Iyane Thiam a tenu un point de presse au cours duquel elle est revenue sur les incidents à la sous-préfecture de Grand-Dakar.

La responsable politique de l’APR à Sicap Liberté se félicite de l’engouement des populations, et leur forte mobilisation durant cette période d’inscription, de modification ou de radiation, au niveau de la sous-préfecture de Grand Dakar, particulièrement dans la commune des Sicap liberté. Toutefois, Zahra Iyane Thiam n’a pas manqué de revenir sur les troubles et accusations contre l’administration territoriale.

« Les agents n’ont pas faibli dans leur mission d’accompagner ce processus de révision essentiel pour la bonne marche de notre démocratie, et permettre ainsi aux électeurs qui le souhaitent, d’exprimer leur propre choix lors des élections territoriales à venir, car l’engagement citoyen est le premier pas pour des politiques publiques locales susceptibles d’améliorer durablement les conditions de vie des citoyens », a dit le ministre de la microfinance, de l’économie sociale et solidaire.

Pour autant, la responsable politique déplore l’habitude de certains acteurs politiques qui, selon elle, préfèrent la calomnie et les accusations gratuites à la bonne foi. « Cette méthode qui consiste à manipuler l’opinion pour récupérer des voix ne peut et ne doit plus prospérer. Les Sénégalais, dans leur écrasante majorité, savent toujours le moment venu, faire la part des choses entre les nihilistes et les négationnistes qui se saisissent de toute opportunité pour jeter l’opprobre sur notre système démocratique qui a fini de faire ses preuves, et ceux-là qui proposent aux communautés, des actions concrètes, des projets de société crédibles dans la paix et la stabilité pour tous.

Notre démocratie est un bien commun. Il appartient à chaque acteur politique de convaincre les électeurs sur le terrain… et non en affabulant à longueur de journées sur les réseaux sociaux», a déclaré Zahra Iyane Thiam.

Pour elle, le rôle des acteurs politiques ne se limite pas à convaincre et défendre leurs idées. « Les responsables et militants de la coalition de la majorité présidentielle ont montré une grande solidarité dans cette période de révision exceptionnelle des listes électorales.

Cette dynamique doit être maintenue pour aller vers les prochaines échéances. Solidairement, dans un esprit de dépassement et de discipline, nous suivrons les orientations de la conférence des leaders relativement à leurs directives de mobilisation et d’animation à la base et de proximité dans la prise en charge des préoccupations au quotidien », s’est réjoui le ministre de la microfinance, de l’économie sociale et solidaire.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.