Frustré: Aliou Sall cogne certains proches collaborateurs du Président Sall




Le maire de Guédiawaye ( banlieue dakaroise) par ailleurs frère cadet du chef de l’Etat, Aliou Sall, a lancé des piques à certains proches collaborateurs du président Macky Sall qui ont démissionné après des récentes manifestations qui ont fait plus d’une dizaine de victimes et causé d’énormes dégâts matériels. Lors du Forum du mouvement “J’aime le Sénégal” sur l’employabilité, il a déclaré que le chef de l’Etat a été abandonné par ces derniers dans des moments difficiles. M. Sall dit comprendre la frustration des jeunes avant de les inviter à conserver la cohésion sociale.

« Nous ne faisons pas partis de ceux qui ont la possibilité d’aller ailleurs lorsqu’il y aura des problèmes. Nous ne faisons partie d’aucune autre formation politique. Nous n’irons nulle part », a déclaré le jeune frère du président de la République.

Aliou Sall a dénoncé l’attitude de certains hommes politiques qui ont voulu faire de la récupération suite aux violentes manifestations. « Depuis les récentes manifestations, vous avez remarqué que des leaders politiques essayaient de faire de la récupération pourtant au moment des faits, ils étaient tous aphones. Nous, nous ne sommes pas dans ce registre », a-t-il souligné.

Le maire de Guédiawaye a estimé avoir compris la frustration et le message des jeunes lors des violentes manifestations mais a déploré le saccage et pillages. « Devant une situation difficile et compliquée, il faut de la retenue parce que personne ne peut calculer les conséquences. Ce que nous voulons, c’est que le pays retrouve son calme. Qu’on prône le dialogue mais dans le respect de la discipline et du calme », a soutenu M. Sall.

Conscient que « 75% de la population sénégalaise sont des jeunes qui ont moins de 30 ans », Aliou Sall est d’avis que ce sont « ces jeunes qui doivent construire le pays en conservant cette cohésion sociale ».




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.