Ismaïla Madior Fall : «Je vais briguer la mairie de Rufisque mais à une double condition




Ancien Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall se dit prêt pour les élections locales prévues le 23 janvier 2022. Toutefois, il a posé deux conditions pour être candidat à la mairie de Rufisque. En marge de la réunion des Cours et Conseils constitutionnels des États d’Afrique de l’Ouest : regards croisés sur la justice constitutionnelle, ce jeudi 17 juin, il a affirmé:

«Oui, je vais briguer la mairie de Rufisque mais à une double condition. Je suis en train de chercher l’onction d’en bas. Je suis en train de rencontrer les jeunes et les femmes.Je veux que ces populations à la base portent ma candidature. Parce que c’est très facile de se déclarer candidat. Je veux que la population porte ma candidature onction d’en bas et onction d’en haut », a soutenu Ismaïla Madior Fall. Mieux, le constitutionnaliste de préciser qu’il est aussi candidat à la candidature de la coalition Benno Bokk Yakaar à  l’Alliance pour la République (APRÈS).

«Je suis membre de ce parti et membre du secrétariat exécutif national. Je ne peux pas me lever comme ça et dire que je suis candidat. Mais je veux aussi être investi par l’APR et Benno. Si j’ai cette double onction, incontestablement, je serais candidat à la mairie de la ville de Rufisque », a fait remarquer Ismaïla Madior Fall.