Le rapport du département d’Etat américain charge la Rts, Le Soleil et l’Aps, qui sont dirigés par des militants « du parti au pouvoir ».




« Le gouvernement « continue d’influencer les informations et les opinion par le biais de la Radio Télévision Sénégal (RTS) ».

Plus de 10 chaînes de télévision privées diffusent de manière indépendante. Selon la loi, le gouvernement détient une participation majoritaire dans RTS et le président contrôle directement ou indirectement la sélection de tous les membres du personnel exécutif de RTS.

Au-delà de la RTS, des membres du parti au pouvoir du président Sall, nommés par le président, contrôlaient tous les autres médias publics, y compris l’Agence de presse sénégalaise et le quotidien Le Soleil ; les rapports de ces médias étaient souvent biaisés par le gouvernement ».

« Censure ou restrictions de contenu: les journalistes ont parfois pratiqué l’autocensure, en particulier dans les médias contrôlés par le gouvernement. Le 8 juillet, les autorités ont interdit à la presse nationale de couvrir le procès du militant Abdou Karim Gueye ».




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.