MACKY SALL : “LE PROCESSUS EST LANCÉ POUR L’ACQUISITION DE PLUS DE 6 MILLIONS DE DOSES”




Après avoir réceptionné, ce mercredi, 17 février, les premières doses du vaccin anti-Covid-19, un lot de 200 mille commandé à Sinopharm, laboratoire chinois, le chef de l’État, Macky Sall a annoncé que le processus était déjà lancé pour l’acquisition de 6 millions de doses pour une vaccination de masse.

Il a fait l’annonce lors de la cérémonie de réception des premières doses qu’il a présidée, à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), en présence des membres du Comité consultatif pour la vaccination au Sénégal.

“Nous avons déjà entamé le processus d’acquisition d’autres lots de vaccins dans les toutes prochaines semaines pour un total de 6 millions 798 mille doses qui nous permettront d’entrer dans la phase de vaccination de grande masse”, a-t-il déclaré.

S’agissant du lot de 200 mille doses, il a tenu à préciser que “ce premier lot de 200 mille doses acquis sur notre propre budget est destiné à faire face à l’urgence sans attendre le déploiement du don prévu dans le cadre de l’initiative Covax. L’urgence aujourd’hui, c’est la protection de nos personnels de santé de première ligne dans la lutte contre la pandémie. C’est aussi la protection des personnes âgées de plus de 60 ans, et celles vivant avec une comorbidité. Ce sont ces trois cas qui constituent les cibles prioritaires pour lesquels nous allons commencer la vaccination.”

Pour lever toute méfiance, Macky Sall a souligné “fermement” que “tout ce qui a été fait en matière de vaccination contre la Covid-19 est conforme au meilleur standard dans le monde. Les vaccins que nous avons acquis sont validés au plan international et nous avons suivi pour leur acquisition les recommandations rigoureuses de notre Comité d’experts sur la vaccination. Nous leur faisons entièrement confiance parce qu’ils sont parmi les meilleurs, et leur expertise est sollicitée bien au-delà de nos frontières. Ici, c’est la Science qui s’exprime et qui claire. Notre rôle est ce que nous faisons depuis le début de la pandémie, c’est d’écouter, de suivre et de soutenir ce que dit la Science à travers nos experts. Il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter, de douter ou de spéculer sur les vaccins anti-Covid. Qui, du reste, sont déjà utilisés depuis plusieurs semaines par les pays développés.”

Le chef de l’État de poursuivre : “notre programme élargi de vaccination remonte à 1979 et couvre aujourd’hui treize maladies. Le vaccin anti-Covid vient donc élargir et renforcer une stratégie vieille de 42 ans.”

En conclusion, il a appelé au respect des recommandations sanitaires notamment le port “obligatoire” du masque, les mesures d’hygiène et les gestes barrières.

Rappeler qu’un autre lot d’1 million 296 mille doses est annoncé prochainement, au Sénégal, dans la cadre de l’initiative Covax, chapeautée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), comprenant d’autres vaccins.

“Les palettes font, chacune, six boxes contenues 8 mille 800 doses de vaccin avec un conditionnement qui fait qu’il permet d’avoir une température constante entre 2 et 8 degré. Chaque boîte fait 350 kilogrammes. Nous avons eu un transport de Beijing, en Chine, de 22 heures environ avec une escale technique à Astana. Cela fait un très long vol. Nous avons neuf heures de temps pour passer ces palettes en chambre froide au niveau de la PNA”, a-t-on expliqué au chef de l’État, au moment de la réception des premières doses.

L’avion d’Air Sénégal, transportant les doses, a atterri à 21 heures 30 minutes sur le tarmac de l’aéroport.

Des camions de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA), déjà garés, vont transporter les doses.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.