Mairie de Kaolack : “L’argent, le cancer qui va fausser le jeu politique”, dixit Cheikh Diallo




L’alerte vient encore du secrétaire général du Parti justice et développement (Pjd) qui a mis en garde les Kaolackois contre les choix motivés par la distribution de l’argent et les promesses chimériques. Même s’il a agréé la diversité des offres programmatiques, il est vent debout contre les lobbys de “l’argent sale” qui polluent la scène politique.

“La pluralité des offres politiques est une aubaine pour les citoyens Kaolackois qui, avec des programmes différents et des personnalités issues du monde de la haute administration et celui des affaires, auront un large gamme de choix pour le bien être de la respiration démocratique”, a souligné le guide religieux, chef de file du Pjd, proche de la mouvance présidentielle.

Pour l’homme politique, les acteurs qui mettent leurs expériences professionnelles et leur culture à disposition de la communauté, sont les meilleurs choix mais ceux qui ne font que dans la délation et la distribution de l’argent et qui n’ont aucune vision claire de la chose publique doivent être bannis de la compétition électorale.

“Le mal, le cancer qui gangrène Kaolack et qui va fausser le jeu des élections municipales de janvier 2022 est l’argent. Ceux qui viennent de nulle part, ceux qui portent le drapeau bourré d’argent et dont les actes laissent quotidiennement apparaître l’ignorance sont à bannir à jamais”, a conclu Cheikh I. Diallo.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.